Bienvenue

Suite à un accident, et à cause de ses séquelles, le Dr HEIM a été contraint de cesser son activité



SELARL Cabinet Dentaire
du Dr Laurent HEIM

N/a
N/a N/a
Tél. : 0000000000

Recherche

par mot-clés

Charte déontologique
La denture
La denture désigne l'ensemble des dents présentes dans la cavité buccale, à ne pas confondre avec la dentition qui englobe l'ensemble des phénomènes de développement des arcades dentaires. origine, minéralisation, croissance, éruption, vieillissement et remplacement des dents.

Chez l'homme adulte, on trouve 32 dents définitives, 16 au maxillaire, 16 à la mandibule. Sur une arcade dentaire se trouvent 4 incisives, 2 canines, 4 prémolaires, 6 molaires.

Les dents sont identifiées et définies par une norme PR NF EN ISO 3950 Art dentaire Code de désignation des dents et des régions de la cavité buccale.

Chez l'enfant, on trouve 20 dents temporaires, 10 au maxillaire, 10 à la mandibule. Sur une arcade dentaire se trouvent 4 incisives, 2 canines, 4 molaires.


Le bilan orthodontique
Si un traitement orthodontique est envisagé, l'orthodontiste va prescrire des examens complémentaires (radiographies, moulages en plâtre, quelquefois photographies), faire un bilan clinique précis (avec des mesures et des constructions) pour proposer un plan de traitement adapté à la situation particulière du patient.

A ce moment, le patient (et sa famille) seront informés du type d’appareil nécessaire (Plusieurs appareils différents peuvent être nécessaires au cours d’une même phase de traitement), de la durée prévisible du traitement ou de la phase de traitement concernée ; La durée ne peut être qu’approximative car elle dépendra de la coopération du patient, d’une réponse individuelle au traitement qui n’est jamais totalement identique et d’un degré d’incertitude sur la croissance faciale résiduelle ou la persistance d’une parafonction comme la déglutition avec interposition de la langue.

C’est à ce moment que sera recueilli le consentement éclairé après avoir débattu de l’amélioration attendue, des contraintes et des risques éventuels du traitement ou de l’abstention de traitement.

Les malformations les plus fréquentes sont dues à :
  • La déformation des arcades dentaires liés à : la succion du pouce ou d'un autre doigt, l'interposition de la langue pendant la déglutition, la respiration par la bouche qui modifie la posture de la langue
  • Des dents trop grosses pour la taille de la bouche ou inversement,
  • Un décalage entre la croissance des deux mâchoires (squelettique)
  • L’absence d’une ou de plusieurs dents (agénésie)
  • Des dents incluses ou retenues dans la mâchoire